Esch vendredi 13 juillet
Diaporama plongee sous marine corail club 57

Esch vendredi 13 juillet

Imprimer

Ce soir-là, c'était un soir d'exception, un vendredi 13, Esch2011_5

soir de fête nationale, de feux d'artifices, de bals populaires pour certains...Mais pour nous , les 13 aventuriers c'était comme d'habitude les vendredis d'été : la plongée à Esch et le barbecue avec chipo, blanches et merguez.

 

Le départ avait changé de lieu pour cause de blocage de la Balastière et de fin de local, le rendez-vous se fit donc place de la mairie à Hagondange. Il a fait un temps terrible, une pluie de fin du monde à faire pâlir un gaulois. L'envie de plongée fut plus forte que la météo ce soir-là, je ne resterai pas à la maison avec les enfants, tant pis ils viendront avec nous. Je prépare les sacs : le sac de plongée, le sac de miam-miam- glou-glou, le sac de jouets, les équipements de pluie (les gummis, le sur-pantalon  kway, les cirés...) J'ai oublié la frontale, car les enfants dans la nuit du vendredi 13 sous la pluie battante, ça a peur du noir ! Bref, on arrive, on s'équipe, les premiers mouillés s'enfoncent dans l'eau, on garde les clés. Philippe et Gaylord remontent, c'est à notre tour, les braves plongeurs se transforment en nounous..., on va pouvoir plonger en couple. J'inaugure mon bloc, un cadeau d'anniversaire, une 15 litre un peu maudite qui a agressé le doigt d'Alain. Vendredi 13 et le bloc maudit, voilà un bon titre d'une mauvaise série Z. Que va-t-il nous arriver ? mystère. On est prêt, David a ajusté sa nouvelle stab teck, il veut lacher son parachute de 20 m avec le dévidoire, à 25 m on fait des essais de lampe de secours. Il fait bien sombre, il faut dire qu'avec la pénétrante lumière du soleil, on est gâté. La visibililté n'est pas si mauvaise, je m'attendais à pire..., on fait une belle ballade au fond, essai de parachute à 20m, ok, pas de soucis d'oreille à la remontée, rien, je suis un peu légère au palier, mais je réussis  à me stabiliser à 5 m, on ressort un peu loin, capelé sous la pluie, il fait encore un peu jour... On remonte et là c'est la nuit et une scène surréaliste d'un barbecue allumé qui produit des saucisses cuites sous un parapluie et il pleut des trombes, il faut ruser pour que le pain reste sec...qu'il n'y ait pas trop d'eau qui tombe dans le gobelet de vin. Bref, encore une soirée mémorable où certains ont pensé à nous bien au chaud et au sec, en se disant " ah les pauvres..." ou " ils ont du finir à la pizzeria ou à l'éthiopien...". Et bien non, ce soir-là, le corailclub a dévié la météo, nous avons tenu bon, nous avons bravé les superstitions, la pluie, le feu, l'eau :  nous étions tous des héros. Et les enfants? Ils ont adoré pateauger dans les flaques, être trempés, et savourer les saucisses. Heureusement qu'ils n'ont pas été malades...

Merci aux encadrants pour cette fête nationale pas courante...

Commentaires
RSS
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!

3.26 Copyright (C) 2008 Compojoom.com / Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

Mise à jour le Mardi, 21 Août 2012 14:33  

Adhérent se connecter

Notre Agenda

Janvier 2018
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4