découverte de Rochefontaine
Diaporama plongee sous marine corail club 57

découverte de Rochefontaine

Imprimer

 

La Franck S. Deep Diving Team,Plongée à Rochefontaine , Rochefontaine2012_2

dimanche 15 juillet 2012.( par David)

Motivés par cet extraordinaire temps de juillet, Franck, Jean-Mi, J-C, Christophe, David et Sabine sont partis avec Fricadelle et les jumeaux à Rochefontaine tout prés de Vodelée pour effectuer une journée plongée profonde...

 

Mon but est simple, il s'agit de remplir les conditions qui permettent d'aller au TRIMIX ELEMENTAIRE. Pour rappel l'extrait du texte de la 2F à ce sujet.

CONDITIONS DE CANDIDATURE TRIMIX ELEMENTAIRE

Etre titulaire de la licence FFESSM en cours de validité. (Nous le sommes, 2F pur player)

Etre âgé de 18 ans au moins à la date de la délivrance de la qualification. (c'est ok)

Etre au minimum titulaire du niveau 3 de la FFESSM ou d’un brevet admis en équivalence. (Pure fédé N3/N4)

Etre titulaire de la qualification de Plongeur Nitrox Confirmé de la FFESSM ou d'une qualification équivalente (depuis 06/2012, Sabine et moi)

Avant l’entrée en formation, avoir effectué un minimum de 15 plongées au delà de 40 mètres attestées sur le carnet de plongée ou par mention sur le passeport ou par fiche justificative dûment remplie.  (les 15 à plus de 40 sont déjà faites, merci le N4 et Vouglans, ici on acquiert de l'expérience, c'est le but du voyage)

Le départ à 7 h 45 est idéal avec les enfants, on passe prendre JC dans son arrêt de bus à Thionville et nous voilà en route pour Rochefontaine. Les deux heures de voiture nous permettent de faire le point sur nos futures de plongeurs,  le E1 pour certaine, le E2 pour certains et de la difficulté d'enseigner la plongée, les épreuves du permis bateau pour d'autres.

A l'arrivée, on s'enregistre, Franck indique les palanquées. Le parking est déjà plein de 62, 59 et de 35 (Tours c'est loin).  Je remarque tout de suite le nombre de recycleurs R.EVO, les ordinateurs Predator, liquid Vision  et les éclairages GREEN FORCE. J'ai même vu une 4500 de Tillytec. Les plongeurs d'en face sont équipés de bouteilles composites. Il sortent un saut de plomb de leur voiture. Je me dis, tiens il a pris les plomb pour son club, euh non c'est pour lui tout seul.  En observant les autres palanquées, je découvre les phares PVC gris fait maison. Je commence à discuter avec leurs propriétaires :

Combien cela coûte : environ 100 euros

C'est dur à fabriquer : environ 2 jours

Vous les avez descendu à combien : vers 40-50 m

Ou trouver les pièces : le net et castorama.

Cela me démange d'en construire un surtout que j'ai les restes d'un ESM du président à la maison.

Je plonge avec ma belle pendant que les garçons font la nounou pendant 30 minutes. Après lecture de la carte de Rochefontaine, le petit briefing avec mon épouse peut se  résumer ainsi , tout droit horizontal, à la bouée , descente.  Le vendredi soir nous avions vérifier nos lampes de secours. C'est à dire trouver sa lampe dans le noir et l'allumer suivi d'un lâcher de parachute vers 20 mètres car nous avions fait surface au milieu du lac de Esch et c'est plus facile d'avoir un repère visuel quand l'asymétrie des trompes d'Eustache se met en action.

Let 's go.

Rochefontaine2012_1

5 m arrêt , on s'observe , les oreilles sont ok. Le nombre de bout de ferraille me rappelle les plongée sur les épaves du débarquement. Il y en a partout , des crochets, des barres de fers, des fils. Sauf qu'ici il n' y a pas marqué US ARMY dessus et je ne nage pas entre un sherman et une willys. Mon pouce se dirige vers le bas. La lumière disparaît. La paroi défile comme dans les ascenseurs sans porte, j'ai appuyé sur le 9 ème sous sol.  Je descend un peu vite, j'aime ça. Un petit peu d'air dans le gilet et Sabine me rattrape.  Quelques poissons nous escortent jusqu'au 30 m.

A 40 m, les oreilles sont ok, la consommation est ok, nous n'avons pas froid. Mon deuxième mano se bloque sur 190 b. je le tapote il descend à 170b. Je vais le changer, il dysfonctionnait déjà sur mon séjour à Vouglans.  Ici le mot visibilité n'a aucun sens. Les 60 watts de Sabine et mes 30 watts nous servent à rien, je ne vois même pas le phare de Sabine.  Je nage à quelques centimètres de son  masque et je suis prêt à l'agripper. C 'est que je serai appeler à réaliser à la plongée de l'après midi pour ne pas se perdre. Tous les voyants sont verts. Mes palmes touchent le fond, du moins un tapis bien mou. Je plonge mon ordi dans la boue :Objectif atteint. Ok ? ok, le pouce se dirige vers le haut. je n'arrive presque pas à lire mon ordi. Je serai curieux de voir un affichage de type OLED ici. On est bien  ensemble à regarder dans le même direction. C'est à dire vers la surface. C'est mieux de vivre ces moments à deux.  Mais qu'est ce que je faisais avant de plonger, je ne sais même plus : rien peut être.

Je pousse sur les palmes. Je ne bouge pas. Sabine a déjà décollé. Ces palmes passent devant mon masque.  Un petit coup de gaz et ça repart. Ma nouvelle stab d'occasion DIVE RITE (merci Manu)  est très progressive.  J'arrive à mettre la quantité d'air que je veux, la MARES c'était du tout ou rien (bon, elle était 4 fois moins chère) . La différence entre une 106 et une 406, on roule à la même vitesse mais il y a plus de confort. On décolle doucement du fond. Durant toute la remonté , j'observe mes bulles qui s'éloignent au dessus de moi. Est-ce mes bulles qui montent ou moi qui descend ? Je touche la paroi dans le noir, je la sens glisser sur mon gant. C'est sensuel. Cette paroi ne me laisse pas de marbre. On bouge effectivement. Sabine ne palme pas. On remonte très, très lentement. Elle effectue sa première profonde avec la bouteille d'un autre Franck. C'est une 15 l bien lourde. Elle a diminué son lestage. Arrivée vers 30 m, la lumière  verte apparait, je la colle encore plus car je sens qu'elle accélère, mes oreilles me le disent en sifflant doucement. On s'impose un arrêt franc à 19 m de 1 min, puis vers 10m de 1min. Il va falloir ajouter du newton. La fin de la ballade à 5 m le confirmera. Par contre moi je suis trop lourd et cela empire avec le temps.

J'apprendrai que nous avons légèrement dépasser les 40m par Sabine, nous avons plongé pendant 30 min, avec les paliers suivants :19 m 1 min, 6 m 5 mn, 70 bars en sortie. Pour l'après midi j'aurai bien fait un run time, mais comment le suivre quand on en peut rien lire au fond ? Je regarde de plus en plus vers un OSTC/VR3.

Une plongée tek : c'est une plongée avec un plafond virtuel : des paliers et un plafond réel : des obstacles au dessus de la tête ;  et bien ici nous avons fait les deux, notre expérience s'est enrichie.

Remarque : ici ils peuvent gonfler au nitrox..... et le steack frites fait du bien.

Merci Franck.

Commentaires
RSS
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
ChristopheC   |SAdministrator |01-08-2012 15:24
avatar Et la bière de RocheFontaine !!!!
JeanMichelR   |Editor |01-09-2012 02:04
avatar Et c'est Figatelle ! Pas Fricadelle ^^

3.26 Copyright (C) 2008 Compojoom.com / Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

Mise à jour le Mardi, 21 Août 2012 14:31  

Adhérent se connecter

Notre Agenda

Octobre 2017
L Ma Me J V S D
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5